Ce mercredi 8 mai, notre conseillère Katia Van Den Broucke a interpellé le Conseil Communal
sur les problèmes quotidiens liés à la circulation automobile dans la rue de la Cité Moderne. 
Elle se faisait ainsi l'écho d'une pétition déposée par les habitants de la rue et restée sans réponse. 


Dans la rue de la Cité Moderne, les problèmes de sécurité routière sont nombreux : rue étroite avec des 
voitures en stationnement des deux côtés de la rue, circulation à double sens, rue très souvent utilisée 
comme voie de communication entre l'avenue Josse Goffin et l'avenue Charles-Quint. 
Cela conduit à des situations assez dangereuses pour les autres usagers. 


Les habitants de la rue ont présenté une pétition aux autorités municipales. I
ls ont ensuite pu constater qu'un radar avait été placé dans la rue, mais à part cela, il n'y a pas eu de 
changements majeurs pour améliorer la situation, ni de communication envers les habitants. 

Katia Van Den Broucke a donc posé les questions suivantes au Collège : 
- Quand la pétition des habitants a-t-elle été remise à la municipalité et quelles suites ont elles été données à
celle-ci?

- Un radar a-t-il été placé dans la rue, si oui depuis quand et quels ont été les résultats?

- Quelles mesures envisagez-vous pour améliorer cette situation de trafic?
De quelle façon avez-vous informé les résidents des actions mises ou non en place ?

L’échevine de la mobilité a confirmé qu’une pétition a été déposée à la commune en juin 2017.

Trois semaines plus tard un radar a été installé pour compter le nombre de voitures/ camions et leur vitesse…
Radar du 7 juillet jusqu’au 14 juillet :
Point de vue vitesse : pas de soucis
Nombre de voitures direction avenue Josse Goffin +/- 3000
Nombre de camions direction avenue Josse Goffin : un peu moins que 300

Nombre de voitures direction rue Termonde: presque 9000
Nombre de camions direction rue Termonde : un petit peu plus que 900.

Et puis plus rien !
La commune n’a pas pris de mesures, ni informé les habitants qui ont déposé la pétition.

Madame l’échevine n’a pris connaissance de la pétition que depuis 4 semaines après que Katia Van Den Broucke lui demande des informations à ce sujet.

Grâce à l’interpellation de notre conseillère, les habitants seront invités à une réunion d’information dans les semaines qui viennent.

Si nous sommes heureux de voir que la commune a réagi rapidement pour le placement du radar, nous trouvons par contre plus que dommage, qu’une année plus tard, aucune mesure n’ait été prise et qu’il n’y ait pas eu de retour aux habitants !


Que l’échevine compétente ne soit pas au courant d’une pétition est également problématique : c’est la preuve d’un dysfonctionnement dans son administration.

Leur retour vers les habitants va se faire maintenant, mieux vaut tard que jamais…

Et nous veillerons à ce que la parole des habitants soit entendue à la commune !

Share This