Plusieurs études montrent que les jeunes vivent mal cette crise sanitaire : augmentation des troubles alimentaires, tentatives de suicide, manque de repos… Ces troubles se sont invités chez certain.e.s d’entre eux, au quotidien. Il apparaît même clairement que les troubles de santé mentale sont en hausse comparé au premier confinement.

Les changements incessants et rapides des mesures sanitaires, parfois difficile à suivre, les incertitudes face à leurs études/examens/jobs étudiants, le manque de cohérence de certaines mesurent qui les visent et le manque de considération parfois pour les jeunes sont des éléments qui expliquent le mal être étudiant. Cela fait maintenant plus d’un an que certain.e.s ne se sont plus rendu.e.s dans leur établissement d’enseignement supérieur, pour les autres, les brèves tentatives de retour « à la normale » furent complexes.

Cette impression de chaos a donc un lourd impact sur leur santé mentale malgré le fait que le virus soit moins agressif pour cette tranche d’âge (15-18 voire 18-25 ans). D’après plusieurs chercheurs et chercheuses, cela aura des impacts importants sur le développement des adolescent.e.s qui se sont déjà réinventé.e.s et repositionné.e.s face à la société. Preuve que la jeunesse est créative et fait partie intégrante de la solution alors même qu’elle a été la première à être sacrifiée par idéologie pour « sauver » l’économie.

Il est certain que cette crise a montré de nombreuses failles et manque de cohérence au sein de notre système. Il est donc temps de penser l’après pour de bon et avec la jeunesse. C’est pourquoi nous lançons à la jeunesse de Berchem-Sainte-Agathe qui souhaite changer les choses.
Tu as des idées ? Tu souhaites nous faire part de tes inquiétudes, projets ? N’hésite pas à nous contacter via Facebook, par exemple, pour qu’on en discute !


Uit verschillende onderzoeken blijkt dat de jongeren deze crisis heel slecht beleven; toename van de eetstoornissen en andere psychische problemen; het aantal blijf stijgen sinds de eerste lockdown.

Het is zeker dat deze crisis veel tekortkomingen en gebreken van ons systeem heeft laten zien. Maar het is nu tijd om, samen met de jeugd, over de toekomst na te denken. Daarom lanceren wij een oproep aan onze Berchemse jeugd!

Heeft u ideeën? Wilt u ons vertellen over uw zorgen of projecten? Aarzel niet om contact met ons op te nemen via Facebook bv. om er eens over te praten!

 

Pour la locale Ecolo-Groen

Mélanie Van Hoef

Share This